HelloFreshIconChevronRightSmallPanier RepasIconChevronRightSmallTendance Vegetarisme France
HelloFresh Logo

La France et le végétarisme : quelle tendance en 2022?

La France et le végétarisme : quelle tendance en 2022?

Depuis quelques années, la tendance végétarienne et végétalienne s’étend à la culture culinaire française, en revisitant d’une part certaines spécialités et d’autre part en apportant de nouvelles saveurs à la gastronomie classique. Tofu, seitan, substituts de viande ou de poisson, les produits non carnés se diversifient et s’affichent désormais au menu des restaurants et dans les rayons de nos magasins. Mais cela démontre-t-il pour autant que les Français changent de régime alimentaire ?

Depuis quelques années, la tendance végétarienne et végétalienne s’étend à la culture culinaire française, en revisitant d’une part certaines spécialités et d’autre part en apportant de nouvelles saveurs à la gastronomie classique. Tofu, seitan, substituts de viande ou de poisson, les produits non carnés se diversifient et s’affichent désormais au menu des restaurants et dans les rayons de nos magasins. Mais cela démontre-t-il pour autant que les Français changent de régime alimentaire ?

Aujourd'hui, choisir de ne plus manger de protéines animales est perçu comme un style de vie.

Et en ce sens, il existe de nombreuses variations dans les tendances végétariennes. Êtes-vous flexitarien, végétarien, pesco-végétarien ou végétalien ? Afin d'étudier plus précisément l'évolution vers une alimentation sans viande, HelloFresh a interrogé en septembre 2022, à l'aide de Google Surveys, 1.500 personnes sur ce thème.

Alimentation sans viande - qu'est-ce que le végétarisme ?

Alors que certains ne peuvent pas se passer de viande, le nombre de végétariens et de végétaliens semble être en constante augmentation en France. Mais qu'entend-on exactement par régime végétarien ? De l’anglais vegetarian venant du mot vegetable (légume), ce régime alimentaire consiste à ne pas se nourrir de viande ou de poissons. En revanche, la consommation de laitages, de miel et d’œufs n’est pas prohibée, contrairement aux végétaliens qui renoncent complètement aux produits d’origine animale. Si la tendance à une alimentation sans viande est en plein essor, en particulier dans les zones urbaines et les grandes villes, il existe des formes d’alimentation hybrides.

Végétarien ou omnivore ?

Est-ce que l'intérêt pour les plats végétariens s’est autant généralisé que ce que l’on pense ? Si le marché répond clairement par l'affirmative en ce qui concerne les substituts de viande, les personnes interrogées ne sont pas de cet avis : 61,32 % des Français mangent de tout, ce qui représente l’écrasante majorité. Plus étonnant encore, 22,77 % ne se reconnaissent dans aucun des choix proposés dans notre étude.

Toujours est-il que 11,45% d'entre eux sont flexitariens, ce qui signifie que les personnes concernées réduisent leur consommation de viande ou suivent un régime essentiellement végétarien, tout en consommant de la viande ou du poisson de temps en temps.

Avec 1,15 % de végétaliens et 1,65 % de végétariens, la tendance de l’alimentation sans produits animaux ou d’origine animale reste encore très minoritaire en France, tout comme pour les pesco-végétariens qui représentent 1,65 %.

Une question de génération ? Selon notre étude, un tiers des végétariens se situent dans la tranche d’âge des 45-54 ans, suivi des 35-44 ans et des 55-64 ans à part égale. La tendance des régimes alimentaires à base de protéines végétales semble être répartie parmi la population, quelle que soit la génération.

Substituts de viande - la majorité rejette les alternatives

Du tofu au lait de soja en passant par les escalopes végétaliennes, les substituts à base de plantes sont de plus en plus diversifiés et améliorent leur préparation pour donner à leurs produits végétariens ou végétaliens des goûts toujours plus proches de la viande, du fromage ou du poisson. Pourtant, 71,43 % des Français interrogés n’ont jamais ou refusent d’essayer les alternatives végétariennes ou végétariennes. Cette proportion énorme écrase les 8,91 % qui en consomment régulièrement et rejoignent les 19,66 % qui ont essayé, mais qui n’ont pas été convaincus.

Parmi les 31,23 % d’interrogés qui n’ont pas essayé les substituts de viande, ce sont les femmes qui sont en majorité avec 16,67 % contre 11,77 % pour les hommes. Cette tendance se retrouve également parmi les 40,20 % de Français qui refusent d’essayer. Les femmes sont 20,99 % à rejeter l’idée de tenter des substituts de viande contre 15,20 % des hommes.

Pourquoi devenir végétarien / végétalien ?

Environ la moitié de la population serait prête à devenir végétarienne ou végétalienne. Il peut y avoir plusieurs raisons expliquant ce choix : l’environnement, le bien-être animal et la santé. Mais lequel de ces trois piliers est le plus important parmi les interrogés et ferait pencher la balance en faveur d’une alimentation sans viandes, poissons, laitages et œufs ?

À ce titre, 22,01 % affirment que c’est le bien-être et la santé qui seraient à l’origine de ce choix. Le végétarisme a une action directe sur la pression artérielle, le taux de cholestérol, le diabète et peut aider à réguler le poids.

La deuxième grande raison du végétarisme est, pour 13,68 % des Français ayant pris part à l’étude, la protection de l’environnement. En effet, l’élevage industriel est à l’origine de gaz à effet de serre tout au long du processus de production ainsi que du défrichement de nombreuses forêts qui accélèrent le réchauffement climatique.

8,97 % des interrogés affirment réduire ou renoncer à leur consommation de viande pour ne plus soutenir l’industrie animale et l’élevage intensif. Le bien-être animal est un sujet qui pose une vraie question éthique sur les conditions d’enfermement des animaux.

Pour 55,34 % des Français, la décision de devenir entièrement végétarien / végétalien leur semble difficile à tenir et ils affirment ne pas pouvoir se priver de produits d’origine animale de manière constante.

Alternative à la viande : le prix ne joue aucun rôle

Il suffit de faire un tour dans les grandes surfaces pour se rendre compte de la diversité des offres en ce qui concerne les alternatives aux produits d’origine animale. Escalope, steak et steak haché, saumon, fromage, laits végétaux, la liste des types de viandes de substitution semble toujours plus longue. Pourtant, ce n’est pas toujours le prix qui influence les consommateurs.

75,06 % des Français préfèrent continuer à manger de la viande et des produits animaliers, même si les alternatives végétariennes étaient moins chères. À l’inverse, le prix semble être une variante importante pour 24,94 % des interrogés qui se disent prêts à consommer ces produits, s’ils étaient moins chers.

Le végétarisme gagne du terrain

Le végétarisme dans son intégralité est un mode de vie qui semble séduire lentement de plus en plus de monde, et cela indépendamment du genre ou de l’âge. Ce phénomène beaucoup plus prononcé chez certains de nos voisins européens, fait sa place en France. Cela se traduit également par une offre plus importante de produits de substitution à la viande. Bien que le nombre total de végétariens et de végétaliens continue de croître, la majorité des Français ne veulent pas renoncer aux produits d’origine animale et ne semblent pas convaincus par les produits alternatifs. Il est malgré tout intéressant de suivre l’évolution des habitudes alimentaires.

Méthode

L'ensemble complet des données de l'enquête peut être consulté ici.

Les données présentées ci-dessus sont basées sur une étude exclusive et une analyse des réponses. HelloFresh ne garantit toutefois pas l'exhaustivité des résultats. L'utilisation de ces derniers se fait sous votre propre responsabilité.

La collecte des données a été effectuée par le biais d'un sondage à l'aide de Google Surveys et n'est pas représentative de la population complète. Quatre questions ont été posées à 1.500 personnes en septembre 2022 en France sur le thème de l'alimentation végétarienne.

HelloFresh Logo

La France et le végétarisme : quelle tendance en 2022

La France et le végétarisme : quelle tendance en 2022

Depuis quelques années, la tendance végétarienne et végétalienne s’étend à la culture culinaire française, en revisitant d’une part certaines spécialités et d’autre part en apportant de nouvelles saveurs à la gastronomie classique. Tofu, seitan, substituts de viandes ou de poisson, les produits non carnés se diversifient et s’affichent désormais sur les menus des restaurants et dans les rayons de nos magasins. Mais cela démontre-t-il que les Français changent de régime alimentaire ?

Depuis quelques années, la tendance végétarienne et végétalienne s’étend à la culture culinaire française, en revisitant d’une part certaines spécialités et d’autre part en apportant de nouvelles saveurs à la gastronomie classique. Tofu, seitan, substituts de viandes ou de poisson, les produits non carnés se diversifient et s’affichent désormais sur les menus des restaurants et dans les rayons de nos magasins. Mais cela démontre-t-il que les Français changent de régime alimentaire ?

Jusqu'à 80€ de réduction